Le manager « délégatif »

Voici le dernier style de management : le style délégatif !

Dans ce style, le hiérarchique organise uniquement la remontée de l’information et les échanges nécessaires. Il exprime sa confiance et évalue la prise de risque. Il prévoit les échéances de renouvellement du pacte de délégation.

 

Ce style correspond aux équipes et aux individus particulièrement autonomes et performants. Dans ce cas, ils n’ont pas besoin d’un « encadrement fort » de votre part, mais vous sollicitent seulement lorsque les problèmes posés les dépassent.

 

Pour le responsable hiérarchique cela apporte un gain de temps et des possibilités de s’investir sur des missions particulières. Cependant, on peut craindre l’inutilité et la perte de contrôle du responsable.

Pour les collaborateurs la responsabilisation est maximale. Attention ! Cela peut parfois entrainer une inefficacité du travail et du désordre.

Maintenant que vous connaissez ces 4 styles, et que vous avez pu vous y identifier, rappelez-vous qu’il est important de savoir jongler entre chacun en fonction des situations et de vos collaborateurs.

 

En effet, vous interrogez sur votre style ne suffit pas. Il faut aussi veiller aux attentes et aux besoins de vos collaborateurs en fonction des différentes situations de travail. Il est donc constamment indispensable d’analyser les différents tenants et aboutissant des situations managériales afin de bien choisir le comportement le plus adapté.