Le manager « directif »

Voici le premier style de management que nous souhaitons vous présenter.

Le manager directif organise très précisément son travail en fournissant à ses collaborateurs des instructions :

  • précises,
  • nombreuses,
  • sans commentaires,
  • très opérationnelles,

et des contrôles : 

  • prévus (échéances),
  • nombreux,
  • à court terme,
  • permettant de déterminer de nouvelles directions.

Ce profil convient pour un poste ou une mission insuffisamment précis. Il sert à cadrer une personne en fonction de la situation. Il n’y a effet pas de consultation, le chef prend toutes les responsabilités.

 

Comme pour chaque style, il y a des intérêts et des limites.

Le responsable hiérarchique contrôle les activités diminuant ainsi les risques d’erreurs cependant cette centralisation peut être « lourde » à assumer.

Pour ces collaborateurs, ce style ne leur demande pas d’être super compétent car il va accroître leur productivité et les rassurer. Mais s’ils sont très autonomes, ils risquent de se sentir déresponsabilisés.